Agenda

Actualités: conférences et stages à venir

le 15 septembre 2018        

Chers amis,

Voici, d’abord, deux événements dans lesquels est impliquée l’Association GTV :

1 - Forum des Associations à Clermont-Ferrand, samedi 22 septembre, Place de Jaude, de 10 h à 17 h. Notre Association a été contactée par la Mairie de Clermont-Ferrand pour faire partie du REP (Réseau des Espaces Partagés) de l’agglomération Clermontoise. Le REP comprend une quarantaine d’Associations qui œuvrent en faveur de l’Environnement et des liens sociaux. Notre Jardin Associatif (Jardin commun et Jardin partagé) s’insère dans cette dynamique. Une présentation du REP, et de l’Association GTV, aura lieu lors de ce forum au moyen d’un livre artistique auquel nous avons contribué.

2 – Lancement de la doume électronique, la e-doume. En janvier 2015, l’ADML63 a lancé la doume, monnaie locale citoyenne complémentaire (MLCC), en partenariat avec l’Association GTV. Grace au concours d’un informaticien bénévole hors pair, voici la doume électronique, qui sera officiellement mise en service le 22 septembre à l’occasion du forum clermontois des Associations. Il sera désormais possible, avec un ordinateur ou un téléphone portable, d’approvisionner électroniquement les comptes en doumes à partir d’un compte bancaire en euros, et de régler les achats auprès des prestataires de l’ADML63 avec un téléphone portable. L’application e-doume est téléchargeable comme toutes les applications de ce genre. Voir le site internet : ww.doume.org. Les adhérents de l’ADML63 peuvent se rendre sur www.doume.org/mobile avecleur numéro d'adhérent et leur mot de passe, pour télécharger l’application, convertir des euros en e-doumes et les dépenser chez les prestataires qui l'acceptent ! (Tous n’ont pas encore été dotés de l’application pour le paiement électronique ; c’est en cours).

 

Par ailleurs nous avons prévu deux conférences cet automne :

 

1 – Mercredi 24 octobre 2018, à 20 h 00, conférence de Bernard Montaud « Laisse parler ton corps ; Les fondements de la psychanalyse corporelle.», au Corum Saint Jean, Rue Gaultier de Biauzat à Clermont-Ferrand. Entrée aux tarifs habituels. 

Notre corps nous parle. Notre corps sait. Notre corps est avec nous depuis notre naissance; il sait tout de nous ; il a encaissé et mémorisé ce que nous avons oublié, nous.

Forte de 40 ans d’expérience et de 150000 séances de recherches et d’investigations, la psychanalyse corporelle permet de vérifier le bien-fondé de la psychanalyse, freudienne, jungienne, ou lacanienne ; grâce à la mémoire du corps qui a engrammé les souvenirs des traumatismes de la naissance et de la petite enfance.

Parce que nos comportements présents sont issus de notre passé, la psychanalyse corporelle vient apporter une compréhension de notre histoire pour vivre dans le présent,  un monde relationnel apaisé, sans bourreaux  ni victimes. La réactivation délibérée des empreintes douloureuses du passé permet de neutraliser leurs effets négatifs. Elle nous aide à mieux vivre le présent.

La Psychanalyse Corporelle pose cependant le postulat que la seule connaissance du passé ne suffit pas pour vivre en paix.  Elle doit s’accompagner d’une pratique dans la vie afin de s’affranchir de la dépendance de ce passé.

Bernard Montaud,écrivain, kinésithérapeuthe, fondateur de la Psychanalyse Corporelle, exposera au cours de la conférence les apports et les avancées de la connaissance dans ce domaine pour l’évolution de l’être humain, individuellement et collectivement.

Bernard Montauda par ailleurs fondé l’Association ARTAS en lien avec Gitta Mallasz (« Dialogues avec l’Ange ») qu’il a bien connue durant toute la fin de sa vie. Il est l’auteur de plusieurs livres dont, « La psychologie nucléaire ; l’accompagnement du vivant », « César l’éclaireur », « L’accompagnement de la naissance », « Il était une Foi …». Il vient de publier le livre qui a donné le titre éponyme de celui de la conférence : « Laisse parler ton corps.. Les fondements de la psychanalyse corporelle » (Editions Eyrolles).

Pour plus d’informations : http://psychanalysecorporelle.net/, et http://artas.org/

 

2 – Mardi 27 Novembre 2018, à 20 h, conférence de Philippe DERUDDER, «Une monnaie au service du Bien commun. Une monnaie nationale complémentaire » au Corum Saint Jean, Salle Polyvalente, 17, Rue Gaultier de Biauzat, à Clermont-Ferrand. Entrée aux tarifs habituels. 

Pourquoi aucun Ministre de l’environnement, de Corine Lepage à Nicolas Hulot, n’a pu faire bouger un Gouvernement, de droite, de gauche, ou d’ailleurs ? Pourquoi aucun Gouvernement, depuis 40 ans, quelle que soit sa couleur, son orientation, ne parvient-il pas à résoudre le chômage, ni juguler la dette publique ? N’y a –t-il donc pas d’issue ?

En fait il existe un lien étroit entre la monnaie et les crises que nous vivons actuellement. Mais ce lien est méconnu et soigneusement occulté par un monde de la finance qui n’a évidemment aucun intérêt à ce qu’il soit reconnu. Les politiques d’austérité sont complètement contre productives. Mais le Traité de Maastricht  prolongé par celui de Lisbonne, les Banques Centrales, le Fond Monétaire International (FMI), le dogme du néo-libéralisme, continuent à œuvrer dans le sens de l’austérité.

Il existe des solutions à cette situation critique tant pour les populations que pour la Terre, d’ailleurs. Mais pour nous donner les moyens de sortir de l’ornière de plus en plus profonde dans laquelle nous sommes enlisés il faut sortir du cadre de pensée habituel. Le cadre de pensée habituel comporte de nombreuses croyances erronées en matière de monnaie et de finance dont en voici trois majeures : 1- la monnaie est rare et chère ; 2 – Le Bien commun, non marchand, ne peut être financé que par la redistribution de recettes fiscales ; 3 – une seule monnaie doit circuler dans une zone monétaire donnée.

Si nous sommes capable de nous libérer de ces croyances erronées, nous découvrirons que les questions obsédantes de l’emploi, des retraites, de l’Education, de la Santé, des transports, de l’Environnement, de l’immigration, n’ont rien d’insurmontable. Il suffit de changer de paradigme, de façon de penser et d’agir. Cette révolution est déjà en marche avec le mouvement des villes en transition, de la permaculture, et des monnaies locales citoyennes complémentaires.

Philippe Derudder, que nous avions reçu en 2013, et que nous recevrons pour la quatrième fois, est l’auteur, seul ou en collaboration avec André-Jacques Holbecq, de plusieurs livres. Citons : « Les 10 plus gros mensonges sur l’économie » (ED. Dangles), « La dette publique, une affaire rentable. A qui profite le système ? », « Une monnaie nationale complémentaire. Pour relever les défis humains et écologiques » en 2011, et en 2017 « Une monnaie au service du Bien Commun » (Ed. Yves Michel).

Il nous expliquera comment une monnaie nationale citoyenne complémentaire (MNCC) non-marchande ou éco-sociale, complémentaire des monnaies marchandes telles que l’euro, la livre sterling, le dollar, est une nécessité pour sortir de la crise actuelle.

Notons qu’une MNCC serait en relation étroite avec les monnaies locales citoyennes complémentaires (MLCC), dont la doume est un exemple notoire.

 

Enfin voici un résumé de l’Assemblée Générale du 14 décembre 2017.

 

1 – Les activités, jardinage, conférences, films-débats, et stages, se sont bien déroulées. A noter une participation aux conférences inférieure à nos attentes pour les conférences. L’équilibre du budget est atteint grâce au bénévolat de la plupart des conférenciers.

 

2 – Jardin associatif  et permaculture: L’année 2017 a été marquée par un succès inattendu. La production en fruits et légumes a dépassé toutes les anticipations. La mise en place de plusieurs récupérateurs d’eau a permis une nette diminution de sa consommation. La cabane à outil est également un aménagement bienvenu.

Signalons à propos de permaculture, un exemple de réussite à Brachoua, un village marocain situé à 50 km de Rabat. Ce village est sorti de la misère en 2013 grâce à la permaculture.

  https://positivr.fr/brachoua-permaculture-maroc-developpement-durable/

 

3 – La doume : Rappelons que l’association GTV est partenaire de l’ADML63 pour le développement de la monnaie locale citoyenne. Lancée en Janvier 2015, la doume a fété son troisième anniversaire avec une manifestation à la Salle Polyvalente du Plan d’eau à Cournon le samedi 27 janvier 2018.

Signalons, ou rappelons, que l’Association accepte les règlements en doumes.

 

4 – Nombre d’adhérents : Le nombre d’adhérents, 87 au jour de l’Assemblée Générale,est en recul par rapport à l’année 2015 (141) et à 2016 (101). Nous espérons que ce nombre sera en hausse en 2018 et nous vous invitons à renouveler votre adhésion. Nous arrivons à l’équilibre financier chaque année grâce aux cotisations notamment.

 

5 – Conseil d’Administration : Le Conseil d’Administration de l’année à venir est, sans changement, composé de sept membres: Philippe Berge, Marie-Claude Maradan, Philippe Poughon, Pascal Rollin, Pascal Tellier, et Joël Déat. Le Bureau est constitué par Pascal Tellier, Président, Philippe Berge, Secrétaire, et Marie-Claude Maradan, Trésorière.

 

 6 - Cotisation annuelle : le montant de la cotisation est maintenu à 15 € pour les membres actifs, avec la possibilité d’être membre bienfaiteur avec une cotisation d’un montant égal ou supérieur à 20 €. Les cotisations sont valables pour les années civiles.

Vous pouvez effectuer le règlement par Helloasso avec le lien : https://www.helloasso.com/associations/gaia-terre-vivante/adhesions/adhesion-a-l-association-gaia-terre-vivante

 

7 - Prix des conférences : le prix habituel de 10 €, réduit à 8 € pour les membres actifs et bienfaiteurs, et 5 € pour les étudiants et demandeurs d’emplois, est maintenu.

 

8 – Finances de l’association : L’équilibre financier est maintenu grâce au bénévolat, aux adhésions, et à la compréhension des conférenciers qui acceptent une rétribution modeste voire nulle, et nous les en remercions vivement.

 

9 - Bulletins d’informations : Nous avons réduit à 120, environ, le nombre des lettres envoyées deux fois par an par La Poste. Nous avons ainsi réduit les frais postaux. Cette réduction des frais postaux sera poursuivie en 2018 et sera de plus en plus limitée aux personnes que nous connaissons directement ou qui sont adhérents.

 

10 – Prix des stages : Le principe d’un règlement modulé est maintenu. Nous continuerons à demander une participation minimum pour l’inscription, afin d’assurer les frais financiers et logistiques d’organisation, et nous laisserons aux participants la possibilité de faire un versement complémentaire à la fin des stages, en fonction de leurs possibilités financières et de l’intérêt qu’ils auront trouvé à la formation reçue.

 

11 – Site internet : Le site est régulièrement modifié et actualisé. La rubrique Agenda comporte trois onglets. En cliquant sur l’onglet qui vous intéresse des informations complémentaires apparaissent. Par ailleurs, pour ceux qui le souhaitent, qui ont perdu ou effacé le courrier qui leur a été envoyé, les courriers sont mis en ligne et peuvent donc être consultés, à la rubrique « Actualités ».

                                                                      ------------------------------

Amicalement,

                                    Pascal Tellier (Tel. : 06 73 08 73 20)

  -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bulletin d’adhésion – Année 2018 –

(à découper ou recopier)

 

Mr, Mme, Melle, Prénom :…....................................  Nom :……..................................................

 

Demeurant :…..............................................................................................................................

 

Code postal : ….............................................. Ville : …..............................................................

 

Adresse électronique :…............................................................................................................

 

Tel : (facultatif) …………………………………………………………………….

 

souhaite adhérer à l’Association Gaïa Terre Vivante (année 2018), en tant que membre :   ------ actif : 15 €    /    ------ bienfaiteur : 20 € ou plus.............€

  Rappel : l’adhésion est obligatoire pour participer aux activités de l’Association.

                              Ci-joint le règlement de la cotisation annuelle.

Ou bien règlement par Helloasso avec le lien : https://www.helloasso.com/associations/gaia-terre-vivante/adhesions/adhesion-a-l-association-gaia-terre-vivante

 

             Le :   ………………………………………………..          Signature :

 

Bulletin et chèque de règlement à envoyer à :          Association Gaïa Terre Vivante,   

                                                                                            8, Avenue du Maréchal Leclerc   

                                                                                                   63110  -  BEAUMONT

 

 

 

 

                                                    

 

 

 

 

 

 


Notice: Undefined property: PageController::$page in /var/www/gaia-terre-vivante/application/modules/frontend/controllers/PageController.php on line 12